Vincent Ganaye

Révérence faite aux fleurs

17 Juin 2010, 21:25pm

Publié par vincent ganaye

 

De son vol lourd mais précis, il a conquis les premières éclaircies du printemps, faisant vibrer l’air du grave de son ronronnement. Fin de parcours… sa tête est lourde et son œil plus noir que celui du taureau agonisant dans l’arène, l’épuisement trop intense pour espérer gagner quelques nouveaux cœurs radieux entre les pétales… Fin du jour, fin d’un grand labeur, discret, passé à préserver la vie…

 

 


DSC5599

 

diaporama

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

La Savoureuse

8 Juin 2010, 12:29pm

Publié par vincent ganaye


Ballon D'alsace - Forêt d'Ullysse - Rivière La Savoureuse


Avant l'été qui parfois confine au chuchotement le chant des cascades, il est encore temps de se laisser guider par la voix sonnante des eaux qui dévalent généreusement la montagne. Balade au rythme des très belles chutes de la Savoureuse, jusqu'à l'écrin rocheux qui accueille la cascade du "Saut de la truite".


cascade alsace




cascade de la savoureuse





la savoureuse-5





la savoureuse-panorama1





saut de la truite-3





la savoureuse-4




saut-de-la-truite

Voir le panoramique 360° du "Saut de la Truite"

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

Haut-fer

1 Juin 2010, 08:53am

Publié par vincent ganaye

 

 Haut-fer de Mandray / Vosges


Ce n’est ni le tonnerre qui gronde sous mes pieds ni l’éclat de la foudre qui fendra le bois au cœur. Allongée sur le chariot, nue et libre de ses apparats forestiers, la dépouille silencieuse et massive de la tronce d’épicéa va livrer, à l’acier poli d’une large lame, la veine miel de ses entrailles.

Tel le pont d’un navire manœuvrant dans son port, le plancher tremble de toute cette autopsie. Passé est le temps des hésitations. La cadence imposée par la bielle en sous-sol déploie la puissance de vingt boeufs. Le rouet compte les pas au "boiteux" obéissant.

Sous le plancher livré au tonnerre, je cherche entre les grincements, le cliquetis usé des roues, le claquement imprévisible des courroies et les rythmes de l’ouverture d’une symphonie conduite par les fracas de l’eau sur la roue. Premières mesures qui sont nées, il y a longtemps déjà, sous la mousse épaisse des forêts proches.

Accordant son tempo à ce grand vacarme, la lame récite en  vertical son bel ouvrage et se tait toute seule, en fin de course. Les éthers puissants de la térébenthine envahissent alors mes narines et je ferme un instant les yeux afin de mieux respirer l’ivresse du bois clair transpirant toutes ses résines.


 

  haut-fer

Voir le diaporama correspondant

 

 

Merci à Pierre Morel et Serge Grandhomme pour leur accueil et disponibilité au cours de cette séquence de photographies.

Toutes les informations pratiques et techniques sur ce haut-fer des Vosges à suivre sur le site de l'association :
http://www.hautfer.fr

 

 

 


Voir les commentaires