Vincent Ganaye

Barbey Seroux, le champ en pente douce

29 Octobre 2008, 23:05pm

Publié par vincent ganaye


Quelques belles pépites de lumière glissent sur les ondulations bleutées des roches qui,de loin, s’apparentent aux frises qui ondoient parfois sous le vent à la surface des lacs.
Sérénité imperturbable d’un flot figé de lourds granits millénaires qui ne se laissera pas envahir par le désir de conquête de jeunes pousses s’activant dans l’ombre des épicéas, sentinelles des lieux.
C’est ainsi que s’opère et que je perçois la magie de cette relation complexe entre végétal et minéral, davantage révélée ce soir là, sous les feux obliques d’un soleil généreux perçant les cimes au loin.

























Révérence faite aux ultimes rayons de la journée


Le champ de roches de Barbey Seroux constitue une curiosité géologique unique. C'est un chaos (bien organisé) de roches de formes assez régulières d'environ 1 mètre de section (essentiellement du granit) couvrant une surface de 40 x 400 m, sur une profondeur atteignant jusqu'à 7 mètres. Les géologues s'accordent à penser que ces roches auraient pu s'accumuler et s'empiler à la suite de la fonte brutale d'un glacier qui les transportait.


Vous pouvez en voir un déroulement panoramique sur mon site en cliquant simplement sur l'image ci-dessous.


Commenter cet article

Martine Schnoering 10/11/2008 15:27

Ah ! Quel endroit magique ! Tu liras dans mon livre une histoire sur ce lieu :" "White spirite" et le champ de roches de Barbey Seroux". De grands moments vécus dans ces lieux... Tes textes sont très beaux.

Philippe 03/11/2008 22:19

J'avais programmé cette visite cette année, mais je crois qu'au rythme où le temps s'écoule çà sera peut être remis à l'année prochaine. En attendant merci de nus faire découvrir cet endroit insolite.

vincent ganaye 04/11/2008 09:13


je pense même que tu as plusieurs millénaires devant toi Philippe, sauf en cas de réchauffement climatique trop exagéré qui ferait fondre ces roches…


BDF 30/10/2008 08:31

Super texte et images étonnantes. Ta sensiblité me touche. Vraiment original ces épicéas poussant au milieu des roches. J'apprécie sincèrement ton blog, qui ne demande qu'à être encore amélioré dans sa présentation, et là, ce sera le top !