Vincent Ganaye

Dans les couloirs d'Eole (1)

2 Février 2009, 22:54pm

Publié par vincent ganaye

S'il n'est pas sa résidence principale, le cirque de Wormspel, au pieds du Hohneck, est sans doute un lieu favori de villégiature du dieu Eole. En cette ouverture matinale d'hiver, il a décidé de conduire vers les pâtures lorraines un grand et blanc troupeau, concédant au passage à Apollon le privilège d'illuminer, deux heures durant, les versants glacés de ce (toujours) magnifique et surprenant site des Vosges…


Comme chassée par les vents, la nuit cède sa place au jour










le petit Hohneck et le Gachney ont sorti la tête de la couette… avant de replonger sous le duvet






Nouvelle patinoire des chaumes










VOIR LE PANORAMIQUE DU CIRQUE DE WORMSPEL






Vue sur le petit Hohneck, depuis les Spitzkoepfe




Les dents des Spitzkoepfe resistent à tous les assauts des temps




VOIR LE DIAPORAMA DU WORMSPEL ET DES SPITZKOEPFE



… à suivre




Commenter cet article

Vosges Freeride 24/02/2009 19:28

splendide.

merci.

philib 03/02/2009 22:17

Des images d'une beauté extraordinaire.... un paysage à couper le souffle et des lumières démentielles... tout çà dans une mer de nuages absolument magnifiques.... de la grande photographie, bravo.......

BDF 03/02/2009 11:51

Série particulièrement réussie, des images toujours impressionnantes et très agréables à regarder. Ce cirque du Wormspel, j'ai plongé dedans la semaine dernière, sur la crête un vent terrible m'attendait. Un énorme souvenir avec en prime une observation idyllique d'un chamois sur son éperon rocheux. Au fait, encore merci pour tes conseils photographiques concernant le matériel.

Martine Schnoering 03/02/2009 10:36

Rendu d'images exceptionnel, la lumière matinale ajoute ses pépites à l'œil aigu du photographe, courageux, parcourant seul, apparemment, les solitudes matinales glaciales. Bravo pour ton diaporama et ton panoramique. Pour le le dieu Eole, peut-être faudrait-il essayer d'enregistrer ses cantates ?
La musique de la nature ne serait-elle pas plus adaptée à de telles images ? (Si je puis me permettre). Bien amicalement, cher Vincent.