Vincent Ganaye

dans les couloirs d'Eole (2)

4 Février 2009, 18:00pm

Publié par vincent ganaye

(suite du précédent article)
Le vent ne faiblit pas dans le couloir de Wormspel mais un généreux soleil fait oublier la fraîcheur de la température. Les premiers amateurs de glace et de neige entrent en scène. Ils auront eu raison d'en profiter d'aussi bonne heure…




































Tenez bon les petits… encore quelques épreuves à supporter avant des jours meilleurs…




Le flot est passé au-dessus de la barre rocheuse.
Le "Haut Pâquis des fées" (c'est un nom bien sympathique au passage) est balayé par les très rapides nuages givrés
qui glissent en véritable coulée vers la vallée du Valtin.




Voir le panoramique du versant sud-est du Hohneck

à bientôt !






Commenter cet article

bodar 12/03/2009 12:13

bonjour,
tout simplement magnifique, bravo l'artiste. cela fait chaud au coeur, je suis une vosgienne exilée en haute savoie et ces vues m'ont vraiment touchées. merci beaucoup

vincent ganaye 15/03/2009 22:42


merci ! et j'espère que les prochaines vues sauront vous séduire tout autant


Annie GERMAIN 09/03/2009 00:29

Magnifique ! un vrai régal et je n'ai pas encore tout vu en détail. Je suis une Vosgienne demeurant en banlieue parisienne et j'ai pris beaucoup de plaisir à revoir tous ces endroits. Un grand merci pour votre travail.

vincent ganaye 09/03/2009 10:58


merci à vous. C'est vrai, le web est magique pour entretenir notre mémoire des lieux et animer les souvenirs qui y sont attachés.


alannie 04/03/2009 17:43

Franchement, la toundra, la Sibérie, le Tibet...c'est beau mais les Vosges c'est magique
merci pour ce partage
tu m'as fait rêver entre deux patients
alannie

francoise.goelff@batigere.fr 04/03/2009 09:53

BRAVO et MERCI à l'artiste pour ces photos magnifiques qui font rêver ! On en redemande ...

sylvia 27/02/2009 18:39

Mais c'est beau ! c'est beau à pleurer ! ben quoi, vouzavez jamais pleuré de bonheur. Merci, merci merci. Une alsacienne qui aimait se balader dans les vosges et qui habite à présent le Cantal.

vincent ganaye 27/02/2009 23:35


je suis d'accord avec vous, l'émotion, c'est de l'énergie, il faut la libérer et ne pas la taire.
Est-ce que je pourrais, en faisant des photos du Cantal,  émouvoir des Cantalous qui auraient migré vers les Vosges, ce serait super ! mais pour le savoir, il faut que vienne le photographier
- ce cantal -
Bien à vous !