Vincent Ganaye

les panoramas du Coquin

18 Février 2009, 08:15am

Publié par vincent ganaye




De longs chemins et de solitaires sentiers forestiers au départ des villages de la vallée de la Plaine convergent vers le sommet du Coquin. Du haut du piton de grès, l’œil balaye aisément un large panorama boisé, des plaines Lorraines jusqu’aux versants alsaciens des Vosges.
Aujourd’hui, cet exercice est plus aléatoire car les nuages chargés de lourdes traînes dispersent au hasard, sur les cimes givrées, leurs volées de neige, à jeu égal avec le bleu acier des fenêtres que le ciel tourmenté veut bien entrouvrir. Un mariage d’énergies contrastées qui confère beaucoup de présence et de magie à ces paysages d’hiver.







le rideau de glace est baissé…l'ermite de cet abri sous roche doit être en vacances.




Le sommet pyramide du Coquin














VOIR LA VUE PANORAMIQUE DE LA FORET



VOIR LE PANORAMA DEPUIS LE SOMMET DU COQUIN










Croisée de chemins forestiers au pied du sommet


















le village d'Allarmont se trouve sur le chemin du retour





à bientôt !





Commenter cet article

roger 22/03/2009 19:26

Simplement magnifique surtout quand on est de la région.

vincent ganaye 26/03/2009 13:26


merci à vous !


Dadu Jones 19/03/2009 08:32

La première est absolument fascinante...!

Réellement, c'est un enchantement, je n'ai pas assez vu les Vosges cet hiver à mon goût, malheureusement, et je me rattrape en regardant ce qui se passe sur ce blog!

Un bon camarade, qui a passé son enfance dans les Vosges et en garde un souvenir proprement émerveillé, sera heureux de voir ces images.

Pour ma part, merci pour ces images heureuses, et comme j'envie ces randonnées ardues!

vincent ganaye 19/03/2009 11:25


merci à vous et profitez bien du printemps pour de belles balades !


Josette Cernois 11/03/2009 10:38

superbe ; les photos sont remarquables... surtout pour une descendante de Vosgienne habitant la région parisienne. Le coeur est comblé !

vincent ganaye 12/03/2009 09:35


merci !


Lucciardi Felix 10/03/2009 21:51

C'est tellement beau,qu'on ne trouve pas les mots pour le dire!Mais ayant connu les Vosges pendant la campagne de 1944,j'ai encore froid dans le dos!!

vincent ganaye 12/03/2009 09:33


merci à vous ! même en temps de paix les Vosges ont parfois leur part de rudesse. Mais lors des derniers conflits, elles ont été le théatre de conditions et d'évènements indiscibles. Et notre
capacité actuelle à rêver est sans doute forgée du désir de liberté gagnée par tous ceux et celles qui, comme vous, l'ont défendu.


BDF 19/02/2009 21:23

Pas toujours évident d'avoir de la bonne lumière, les aléas de la nature, le ciel qui distille selon sa bonne volonté de chauds rayons ou se voit totalement bouché par de gros nuages opaques. Et toujours cette neige omniprésente, quel hiver exceptionnel. J'étais aujourd'hui vers le Missheimle et le Tanet, dans un bon mètre de poudreuse, surtout dans les fortes pentes des cirques glacaires, à s'enfoncer jusqu'aux fesses. Aucune observation de chamois, ils doivent certainement se cacher dans le couvert forestier, leur lieu de prédilection pendant la dure saison hivernale, ils remonteront plus tard, au printemps, brouter les premières herbes. Mais tout de même quelques traces, des empreintes et des restes de repas, quelques aiguilles de conifère au sol, d'autres sectionnées sur les rameaux, maigres nourritures, peut-être aussi quelques lichens encore accrochés aux branches. Avec un hiver aussi dur, les plus affaiblis auront du mal à tenir jusqu'aux beaux jours. A+ cher Vincent, n'oublie pas de me contacter si tu veux faire une ptite balade photographique naturaliste.