Vincent Ganaye

le jour de mars

9 Mars 2011, 20:21pm

Publié par vincent ganaye

 

 

Voici que vient, à grande allure,

le jour de mars

qui gomme, des eaux froides,

le cristal pâle des étoiles,

chasse les noires carcasses

et les squelettes inquiets

des bois baignant la nuit au lac.

 

Voici la blanche lumière de mars

illuminant les flèches ternes des bouleaux

et remplissant de liesse les ciels engourdis.

 

Voici les fugues avancées

de nos désirs de printemps,

volés à l’hiver qui s’épuise et abandonne,

aux brumes dorées du levant,

sa lente traîne de glaces.

 

VG - 2011

 

 

 

7VG5256

 

 

Voir le diaporama


Voir le panorama  360°

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

BDF 11/03/2011 22:11


Du talent dans les mots et dans les images. Toujours un plaisir de consulter ta nouvelle page, en te sachant un excellent capteur de lumière, comme sur cette présente série, sublimement magnifiée
grâce à l'eau du grand lac.


vincent ganaye 15/03/2011 18:41



Merci Bertrand. Rares sont, comme ce lac, ceux qui bénéficient de la première lueur du matin. Et cette demi-lumière qui les révèle les rend certainement plus sereins et mystérieux. Amicalement,
Vincent.



Philippe 10/03/2011 17:40


Superbe ambiance matinale sur les rives de ce lac magnifique.


vincent ganaye 10/03/2011 20:47



Salut Philippe,
je te sais sensible à ces parcelles de paysages qui sont effectivement "un vrai bonheur" à parcourir. Et vivant à proximité des lieux, je n'économise pas le plaisir d'y flâner régulièrement, ce
qui explique que ce lac ait la faveur des pages de mon blog. Bien amicalement, Vincent



Anne 10/03/2011 04:04


Merci pour ses belles images a l'orée du jour.L'hiver s'essouffle, la lumière du printemps arrive, la sève monte dans les arbres, les matins bucoliques arrivent, avec toutes ses palettes de
couleurs.La morosité est déjà oubliée.
Les sublimes photos se font sentir.
Cordialement.
Anne.


vincent ganaye 10/03/2011 20:37



merci pour votre message. si les promesses tiennent bon, le printemps aurait le vent en poupe… mais il ne faut jurer de rien. Bonne soirée à vous,
Vincent