Vincent Ganaye

Teatime

14 Mars 2011, 21:30pm

Publié par vincent ganaye

 

A l’occasion d’un retour de forêt, bref passage sur les crêtes afin de mettre le nez sous les derniers névés; passage qui m'offre le privilège de pouvoir m’asseoir durant dix minutes sur la chaume de Wormspel, à tout juste quatre mètres d’un chamois qui a choisi de faire une pause.

Complaisance de sa part sans doute réservée après avoir jaugé mon profil d’apprenti en matière de photographie animalière.

Passé le temps d’une mutuelle observation et de notre bonne compagnie, il se décida à rejoindre paisiblement sa tribu pour plus de conversation (à moins que ce fût pour « alimenter » son blog sur ses rencontres avec les bipèdes arpenteurs des crêtes…).

 

 

pano-chamois

Voir le diaporama

 

 

 

Commenter cet article

quirin 12/04/2011 23:34


bonsoir,
que rajouter .... tout est déjà dit ! images merveilleuses, donnant l'illusion que l'on pourrait caresser ce beau chamois ! à condition d'avoir le courage de le rejoindre .......... bravo et merci
de nous faire profiter de vos aventures !


Martine Schnoering 17/03/2011 08:15


Un texte plein d'humour, des images qui parlent.
Le chamois est craquant ! J'ai aussi été charmée par les jonquilles qui pointent leur nez sous la neige. Cette année, je les attends avec impatience. Bonne journée Vincent !


Anne 16/03/2011 09:31


Une bonne idée de votre part que de vous arreter a cette endroit, pour notre plus grand plaisir,et merci de votre partage, de ses photos admirable du Chamoix et de sa nature environnante.Vous avez
su tirer profit de cette instant magique pour mon plus grand plaisir.Cordialement.Anne.


vincent ganaye 28/03/2011 08:54



merci à vous et bonne journée, Vincent



Philippe 15/03/2011 17:43


Mais je le reconnais ce chamois, je l'ai photographié au Wormspel en octobre dernier.J'irai lui rendre une petite visite à la fin du mois. En attendant merci de me renseigner sur l'enneigement des
sommets, je crois que je peux laisser les raquettes à la maison car la neige est plutôt rare. Philippe


vincent ganaye 15/03/2011 18:28



j'étais sûr que tu le reconnaîtrais… Sois rassuré, tout de suite après la photo je l'ai détaché pour qu'il puisse gambader. En ce qui concerne les raquettes, au contraire, prends-les,
j'apporterai le filet et les balles car le "green"  est bien dégagé… amicalement, Vincent



Béa 15/03/2011 14:13


Merci de nous faire partager ces merveilleux moments.


vincent ganaye 15/03/2011 18:31



merci à vous. Un petit rayon de soleil aurait rendu le paysage plus flatteur, mais avec quelques nuages, c'est bien aussi, c'est Vosgien.