Vincent Ganaye

Terres rousses

18 Novembre 2011, 14:37pm

Publié par vincent ganaye

 

aux matins des crêtes

 

 

Cette heure sauvage et fragile qui patine d'ocre et de sanguine les pierres et les fougères, cette heure ne se prête ni ne se donne. Volons-la donc à la nuit qui s'éteint et cachons-la au noir de notre poche pour la soustraire à l'appétit grandissant du jour qui évapore tous les rêves couleur de feu gagnés aux premières lueurs.

 

 

Nuages-vosges

Voir le diaporama

 

 

 

 

 


Commenter cet article